La photographie animalière est une discipline très stricte, dont la déontologie exige que l’animal photographié soit dans son milieu naturel. Il est donc important de connaître quelques astuces afin d’approcher la faune sauvage sans la perturber pour que les photos soient les plus révélatrices possible.

Utilisez un neutraliseur d’odeur

La nature et le camouflage vont de pair. Amateurs et professionnels savent que pour des photos animalières au plus proche de la faune sauvage, il faut éliminer les odeurs. En effet, elles renseignent les mammifères sur l’existence d’une potentielle menace. Ainsi, achetez des produits de camouflage olfactif comme le spray neutralisant d’odeur de NATURE & CAMOUFLAGE.

Vous pouvez vous en procurer en cliquant sur ce lien. Non seulement, il neutralise les molécules nucléophiles responsables des odeurs, mais il est aussi assez compact pour être transporté dans un sac à dos de voyage. Sans parfum ni azurant optique, le spray neutraliseur d’odeur de NATURE & CAMOUFLAGE assure une discrétion totale.

Appliquez les méthodes des chasseurs

La problématique repose sur le fait que les animaux sauvages ont développé un sens leur permettant de détecter les prédateurs. Pour arriver à contourner cet instinct primaire, il est vital se savoir se déplacer comme un chasseur. Voici les règles à respecter :

– Déplacez-vous lorsque l’animal se nourrit : un mammifère concentré sur ses activités naturelles prêtera moins attention à son environnement. Ce sera le meilleur moment de vous en approcher. Par exemple, dès que sa tête se baisse pour boire, profitez-en pour avancer à pas de loup. Au moindre signe de tête qui se relève, restez immobile ;

– Évitez les appareils en mode rafale : le mode rafale permet de prendre des dizaines de photos en quelques secondes. Revers de la médaille, il se déclenche trop bruyamment, ce qui alerte les animaux et les fait fuir ;

– Maîtrisez vos gestes : ne vous précipitez pas. Soulevez lentement votre appareil et prenez vos photos tranquillement. C’est surtout le cas si vous photographiez des gros animaux comme les lions, les éléphants ou les hippopotames ;

– Achetez un filet de camouflage : ce produit permet de se fondre dans la végétation et de prendre des photos sans que la faune sauvage ne vous repère. Pour une utilisation fréquente, optez pour les modèles anti-UV ! Ils protègent la toile de camouflage d’une décoloration due à un usage répété.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.