Quand on projette de voyager à travers l’Europe, le circuit compte des incontournables comme le Portugal, l’Italie, la Grèce … Rares sont ceux qui pensent à faire une halte en Islande et pourtant, ce pays propose tout un tas d’activités ludiques à faire. En voici quelques-unes.

Admirer la lagune glaciaire Jökulsárlón

Elle a beau avoir un nom difficile à prononcer, cette lagune n’en est que plus belle. En quoi ce lac serait-il différent des autres ? Il se démarque par les icebergs qui, après s’être détachés du glacier Breiðamerkurjökull, flottent à la surface de l’eau lui donnant un aspect étincelant et miroitant. Dans cette région où la lagune instaure un silence assourdissant, on n’entend que le craquement des blocs de glace et le gros plouf qui accompagne leur chute dans l’eau.

Les plus téméraires embarqueront à bord d’un zodiac ou d’un bateau amphibie pour aller au plus près des icebergs tandis que les plus sages se contenteront d’admirer ce magnifique spectacle en restant tranquillement assis au bord du lac. De temps à autre entre les blocs étincelants, vous verrez des phoques sortir et replonger dans l’eau. En attendant que les autres reviennent, marchez jusqu’à la fameuse plage de diamants, située à seulement 5 min du lagon. Vous y découvrirez de nombreux diamants de glace, échoués sur le sable. Le contraste entre le noir du sable et le blanc bleuté des glaces est saisissant.

Parcourir le Cercle d’Or

Chaque fois que vous vous adressez à une agence de voyage en Islande pour établir un circuit de visite, le cercle d’Or y figure forcément. Il s’agit d’une route touristique qui vous permet de découvrir de nombreux sites incontournables du pays. Parmi eux, on peut citer la cascade de Gullfoss, le Parc National Thingvellir et la zone géothermique de Geysir.

Dans cette zone, le geyser Strokkur jaillit des entrailles de la terre toutes les 5 à 8 minutes pour cracher des gerbes d’eau pouvant monter jusqu’à 20 mètres de haut. À ses côtés, le grand geyser se fait plus discret avec seulement trois jaillissements par jour, mais il reste le plus impressionnant. Le Parc National Thingvellir, quant à lui, accueillait le Parlement islandais entre le 10e et le 15e siècle. Pour ceux qui veulent associer la visite de ce site à des activités ludiques, pensez à une plongée dans la faille de Silfra ou à une visite du Cercle d’Or en motoneige.

Découvrir les fjords de l’Ouest

Même si ces fjords se situent dans la région la plus reculée du pays, les découvrir est une activité incontournable en Islande. Outre les fjords étroits, on y trouve de nombreux joyaux de la nature tels que le glacier le plus septentrional du pays baptisé Drangajökull, l’île de Flatey, la baie d’Arnarfjörður ou encore la montagne Bolafjall.

Pour ceux qui cherchent des activités à faire durant cette aventure, notez que de superbes plages y ont aussi élu domicile ainsi que plusieurs sources d’eau chaude. N’oubliez pas vos maillots de bain ! Et pour poser ses bagages, les villages de pêcheurs qui s’y trouvent comptent sûrement quelques hôtels et auberges. Malgré leur allure pittoresque, ils abritent quelques centres culturels comme le musée de la sorcellerie, le centre du renard arctique ou encore le musée des monstres marins.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.